Site Search

LES CARRIERES


Crée dans le contexte d'un pays en voie de développement, le CFPP de Nouakchott s'est fixé un certain nombre d'objectifs en rapport avec la situation socio-économique du pays et s'intégrant dans la problématique de développement global de celui-ci.


Parmi ces objectifs ceux de:


- Mettre en œuvre des programmes de formation professionnelle et de perfectionnement des ouvriers spécialisés et des ouvriers qualifiés ainsi que la définition des méthodes et du matériel pédagogique nécessaire à la réalisation de cet objectif;
- Satisfaire les besoins de qualifications exprimés par les entreprises implantées dans l'agglomération de Nouakchott;
- Assister les entreprises locales et coordonner leurs actions en matière de formation professionnelle;
- Contribuer à la promotion des petits métiers par l'assistance et l'encadrement des groupements et associations d'artisans;
- Apporter son appui à l'insertion des jeunes dans la vie professionnelle;
- Assurer le perfectionnement de la main-d'œuvre locale;
- Contribuer en vue d'une application d'une politique de Mauritanisation des emplois à tous les niveaux;
- Favoriser l'accroissement de la productivité des entreprises et des services publics;
- Contribuer à la lutte contre l'ignorance, le chômage et la pauvreté.


En effet, eu égard à l'importance grandissante de la formation professionnelle et au rôle capital qu'elle peut jouer quant au chômage, à la pauvreté et à l'exclusion sociale, la mission dévolue au CFPP de Nouakchott dans le domaine tient au fait que celui-ci est l'un des établissements les plus expérimentés en matière de formation et de perfectionnement professionnels susceptible de concevoir et de mettre en œuvre des programmes de formation professionnelle de nature à créer une main d'œuvre nationale qualifiée.


Il approfondira les mesures importantes entreprises ces dernières années en vue de l'amélioration de la qualité de la formation, de l'aide à l'insertion dans la vie active ainsi que l'augmentation et la diversification de la capacité d'accueil de ces différents ateliers.


Aussi, le centre a été de part le passé et le sera d'avantage à l'écoute de tous les opérateurs économiques du pays notamment locaux, partenaires au développement, sociétés civiles et structures d'insertion dans la vie active.


Dans cet ordre d'idées, l'établissement s'est fixé comme objectifs entre autres d'entreprendre un certain nombre de mesures susceptibles de renforcer les indicateurs de performances établis à cet effet en vue d'une meilleure qualité du formé.


Parmi ces dispositions on peut citer notamment:


- La motivation du personnel formateur et d'encadrement à travers l'octroi de primes d'incitation et de gratification, le reclassement interne et la formation;
- L'intéressement des stagiaires par l'attribution des bourses et la création d'esprit d'émulation chez les apprenants par la distribution des prix aux lauréats;
- Le suivi pédagogique et l'évaluation périodique des activités de la formation, du personnel formateur et des stagiaires;
- L'entretien systématique des équipements et des infrastructures de l'établissement.


Principaux Partenaires de l'ETS:


- Confédération Nationale du Patronat Mauritanien (CNPM);
- Caisse Nationale et de Sécurité Sociale (CNSS);
- Les entreprises publiques, parapubliques et privées (SNIM-SEM, SOMELEC, SOGECO, NOSOMACIE, PME Secteur Informel) etc…;
- Les institutions spécialisées locales (différents corps de l'armée + Corps assimilés);
- Conseil Régional île de France ;
- Chambre des Métiers de l’Artisanat de Saint Seine Denis (France) ;
- Groupement d’Energie (GEFEN) en France ;
- Communauté Urbaine de Nouakchott;
- Le GRET à travers le projet CAP-Insertion;
- France volontaires (précédemment AFVP) ;
- Fédération de prestations de services du secteur informel (FPSS) ;
- Fédération Mauritanienne des Techniciens d’Automobiles (FMTA) ;
- Fédération Régionale de l’Artisanat et des Métiers (FRAM) ;
- L’Union des Coopératives de l’Artisanat de Saada (UCAS) ;
- Banque Mondiale à travers la notion du programme d’ETS Quinquennal ;
- Banque KFW à travers la notion du programme d ’ETS Triennal ;
- Agence Française de Développement à travers la notion contrat programme (PNDSE) ;
- Union Européenne à travers l’expérimentation du programme d’appui à la formation par apprentissage (PAFPA)


Les différents modes intégrés au système de formation

La formation dispensée au niveau de l'établissement se fait selon les modes suivants:



- Formation Initiale;
- Formation Continue / Perfectionnement;
- Apprentissage résidentiel ou alterné;
- Formation-Reconversion.


La Formation Initiale assurée au sein de l'établissement est une formation diplômante dont l'accès est ouvert aux candidats de niveau 4ème jusqu'au celui de 7ème année secondaire. Celle-ci est d'une durée de deux ans, sa caractéristique principale est qu'elle est une formation basée sur la compétence et sanctionnée par un Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP) délivré par le département de tutelle.


La Formation continue ou perfectionnement quant à elle s'adresse aux travailleurs en cours d'emplois tant au niveau du secteur structuré que du secteur informel.


Formation modulaire de courte durée (45 jours à 3 mois), la formation continue est sanctionnée par une attestation de perfectionnement délivrée elle par l'établissement-formateur.


L'Apprentissage quant à lui constitue un nouveau mode de formation et de perfectionnement destiné aux apprentis du secteur informel ainsi qu'aux jeunes en difficultés.



D'une durée qui varie entre 4 et 6 mois, ce mode de formation ouvre à une attestation de formation pour les jeunes en difficultés à la recherche d'une première qualification professionnelle, et à une attestation de perfectionnement s'agissant des apprentis du secteur non structuré.


La Formation-Reconversion en ce qui la concerne s'adresse à des travailleurs désirant se reconvertir à d'autres métiers professionnels plus porteurs.


De courte durée (3 mois), celle-ci est sanctionnée par une Attestation de Formation-Reconversion délivrée par l'établissement-formateur. Ajoutons que sur demande, l'établissement peut organiser des actions de formation spécifiques selon les besoins.


Notons par ailleurs que vue l'expérience acquise par l'établissement tout au long de son palmerais (38 ans), le centre en plus de la formation diplômante qui constitue aujourd'hui sa vocation initiale, a eu à assurer avec succès des actions de formation dans d'autres domaines non couverts par l'établissement dont nous pouvons en citer au passage: l'élevage des ovins et bovins, la maintenance et l'entretien des pompes hydrauliques, la teinture, le tannage des peaux, la santé animale, l'environnement, hygiène et sécurité, le suivi des travaux publics, l'état-civil, la coiffure –esthétique, la calligraphie, la réparation des téléphones cellulaires, la photographie, la restauration, serveur, l'espace vert etc…


STAGES


Par rapport à l'environnement externe du centre, les petites et moyennes entreprises tant du secteur privé que du secteur informel constituent la cible privilégiée du centre.


Celles-ci offrent à l'établissement un cadre adéquat permettant aux apprenants de mettre en application les connaissances acquises et d'améliorer leur savoir faire par rapport au milieu professionnel proprement dit.


Elles permettent également de réaliser certaines actions de formation qui nécessitent l'adoption d'un système d'enseignement par alternance allant des ateliers à l'entreprise et vis versa.


Dans le souci d'une adéquation formation-emploi, le centre concentre ses efforts d'informations sur les entreprises susceptibles de devenir des partenaires souhaités en vue de l'insertion des sortants et pour assurer une formation sur les besoins ciblés en qualification professionnelle par rapport à la demande du marché de l'emploi au niveau national.


Dans ce cadre, il vient d'être procédé en 2010 à la mise en place d'un conseil de concertation et d'orientation constitué de représentants de différents intervenants dans le domaine de la formation professionnelle auxquels est assignée une mission d'orientation et de conseil en la matière.


Notons par ailleurs que le centre dispense des modules de formation se rapportant à la maintenance notamment dans le domaine de l'Informatique, d'Electricité Industrielle, Mécanique Auto et Couture Confection. De façon globale, l'établissement œuvre en vue d'adapter l'évolution des métiers locaux à travers une nouvelle organisation interne axée sur le management de la qualité.


Dans cette optique, le centre travail afin de se faire agréer et de répondre aux exigences de la norme ISO, certification qu'il espère obtenir auprès d'un bureau agrée grâce au concours de l'un de ses partenaires privilégiés en l'occurrence, la Région île de France (RIF) à travers sa coopération décentralisée avec la Communauté Urbaine de Nouakchott (CUN). Dans la même vision, et en cohérence avec les nouvelles orientations nationales en matière de formation technique et professionnelle, le centre a retenu un certain nombre d'axes qui retracent la progression de son évolution future.


Il s'agit notamment de:


- D'essayer de répondre autant faire ce peu et de façon efficace, aux besoins du marché de l'emploi en terme de nombre des diplômés et profil d'ouvriers qualifiés recherché;
- Prendre en compte la politique du département de tutelle en ce qui concerne l'utilisation efficiente des moyens dont dispose le centre. Ce qui signifie entre autres l'utilisation maximale de la capacité de l'institution avec un taux d'alternance minimal de l'ordre de 30%.
- Consolider et promouvoir les relations de partenariat de l'établissement avec le milieu professionnel parvenant ainsi à une fidélisation des partenaires, en leur donnant confiance pour la certification du centre;
- N'épargner aucun effort de nature à offrir la réponse la plus adaptée aux attentes des clients de l'institution, grâce à une écoute attentive et une ouverture aux nouveautés technologiques permettant au centre de développer des nouvelles actions de formation et de perfectionnement professionnels.


Cette nouvelle orientation nécessitera sans nulle doute le renforcement des capacités du centre d'où les efforts entrepris actuellement en vue de l'adaptation de l'organigramme de l'établissement aux nouvelles exigences de la situation.


ATELIERS


Eu égard au nombre limité des domaines de formation couverts par l'établissement et à l'absence d'une nomenclature nationale de spécialités et aux difficultés actuelles d'extension des capacités du centre, nous pouvons conclure quant à une satisfaction partielle des besoins du marché.


Sans être dans la possibilité à l'heure actuelle de chiffrer de manière précise ces besoins, nous pouvons tout au plus affirmer que le centre s'attellera au cours des Cinq prochaines années à des efforts visant à quantifier d'une manière plus précise ces besoins en essayant de proposer l'approche adéquate permettant de les évaluer.


Pour la mise en œuvre de ce plan quinquennal glissant, le centre établira un schéma de planification avec des objectifs globaux déclinés en objectifs de développement selon une approche axée sur les résultats qui permettra grâce à des indicateurs objectivement vérifiables (IOV) d'assurer un suivi de l'exécution annuelle de ce plan quinquennal glissant.


Par rapport aux activités nouvelles à mener, le centre envisage d'accorder une attention particulière à la mise en place de la formation-production en vue de palier au déficit de salle de cours. En matière d'objectifs de développement, le centre entend mettre l'accent sur la spécialisation de ces différentes sections de formation, procéder à un découpage au moyen de l'aluminium des différents postes de travail selon l'approche par compétences (APC).


Il envisage également une extension des ateliers de Menuiserie de Bois, d'Aluminium et de Soudure en vue d'augmenter leur capacité d'accueil des apprenants. La Formation Initiale en tant que mode résidentiel se verra enrichir par l'introduction d'un nouveau mode de formation dans le domaine des photovoltaïques.


FORMATION


I-Organisation de l'Etablissement


Objectifs:


- Etre perçu comme un centre de Formation Professionnelle de qualité
- Répondre au marché de l'emploi
- Participer au développement économique de la région.


Actions:


- Restructurer l'organigramme de la direction pour optimiser et dynamiser le fonctionnement du CFPP
- Créer et valoriser le site web (www.cfppnkc.com)
- Développer l'information des personnels par l'utilisation de l'informatique et de l'internet
- Proposer des solutions attractives pour favoriser le recrutement des stagiaires dans les différents modes de formation initiale, par apprentissage et en alternance
- Développer l'esprit de "Centre de Ressources' pour le développement du pays (être à l'écoute des problèmes et préparer des solutions).


II- La Formation Initiale:


Objectifs:


- Assurer une formation de qualité adaptée aux besoins avec une certification reconnue;
- Adapter et contextualiser les programmes et les contenus pour les rendre performants;
- Développer des systèmes de formation modernes et attractifs: "chantier école" et réalisations;
- Proposer des formations évolutives pour permettre le développement économique du pays.


Actions:


Objectifs:


1- Examiner, adapter et mettre à jour tous les programmes des différentes spécialités;
2- Mettre en place les "chantiers écoles" pour favoriser les méthodes participatives, améliorer les contenus de cours, et créer des supports didactiques attractifs;
3- Proposer des actions de formation répondant à un besoin exprimé par les acteurs du secteur industriel et BTP permettant un développement économique de la région;
4- Participer la flexibilité des formations pour répondre à la demande (ouverture de spécialité);
5- Proposer une formation de "qualité" orientée sur la "formation-production";
6- Analyser les demandes de formation professionnelle et définir des modules adaptés aux besoins.


III- Formation des Apprentis et en Alternance:


Objectifs:


- Suivre le marché de l'emploi et de la demande en formation pour permettre un développement économique du pays;
- Donner une qualification de formation de qualité pour satisfaire les employeurs et le secteur informel.


Actions:


- Analyser les meilleures approches pour la formation professionnelle et mettre en place des formations efficaces;
- Préparer des modules bien adaptés et mettre en œuvre des "ateliers écoles";
- Orienter les formations vers des besoins clairement exprimés qui répondent à un développement économique;
- Travailler sur la fabrication ou réalisation de produits de qualité.


IV- Relation école-entreprise: les partenariats:


Objectifs:


- Développer les relations étroites avec les entreprises;
- Faire participer les entreprises à la formation dans les centres;
- Favoriser le développement et la mise au point de nouveaux produits ou des procédés.


Actions:


- Développer et encadrer les stages par des tuteurs dans les entreprises sélectionnées;
- Rechercher la meilleure qualification en apportant un soutien à l'entreprise: conseils et appuis;
- Etre à l'écoute des problèmes, échanger et proposer des solutions professionnelles: perfectionnement;
- Développer de véritables partenariats et amener les entreprises à participer à la formation.


V- La Formation Continue et la Formation du Personnel:


Objectifs:


- Valoriser la qualification du personnel par la formation;
- Favoriser la promotion par une meilleure qualification.


Actions:


1- Proposer des formations continues permettant au personnel de progresser dans leur poste;
2- Favoriser la promotion du personnel (valorisation);
3- Permettre à tous les personnels l'accès à l'internet;
4- Offrir des modules de formation permettant d'acquérir une qualification supplémentaire pour les ouvriers du secteur informel et des entreprises: promotion;
5- Valoriser les acquis de formation par une certification.


VI- Les Projets de "Formation- Production" pour le développement du Pays:


1- Proposer des formations continues permettant au personnel de progresser dans leur poste;
2- Favoriser la promotion du personnel (valorisation);
3- Permettre à tous les personnels l'accès à l'internet;
4- Offrir des modules de formation permettant d'acquérir une qualification supplémentaire pour les ouvriers du secteur informel et des entreprises: promotion;
5- Valoriser les acquis de formation par une certification.


Ces projets viennent en complément de la formation initiale et de la formation continue et doivent:


- Dynamiser les activités du centre;
- Motiver les formateurs et les stagiaires sur les sujets concrets de développement du pays.