Site Search

Description générale du métier visé par le programme :

Le travail d’un mécanicien automobile consiste à maintenir des véhicules automobiles en bon état de marche à travers l’entretien général, les réparations, les dépannages, les réglages et les mises au point nécessaires. Selon les professionnels du domaine, le métier de mécanicien se distingue suivant trois principaux profils , à savoir le mécanicien réparateur qui assume en général les fonctions d’encadrement et de supervision des activités , l’ouvrier qualifié à qui sont confiées les réalisations en autonomie ou sous supervision de certaines activités professionnelles selon leur complexité et l’aide ouvrier qui assume les fonctions d’agent d’exécution. L’ouvrier qualifié en mécanique automobile est chargé de réaliser les travaux liés au diagnostic préliminaire, d’exécuter des travaux de maintenance préventive et curative sur le moteur thermique et ses annexes (circuit de charge, circuit démarrage, allumage, carburation, injection essence et diésel,..) et sur les organes (transmission, freinage, suspension, direction, pneumatique,...etc) L’ouvrier qualifié en mécanique automobile travaille en général au sein de petites et moyennes entreprises. Ces entreprises opèrent généralement dans des activités telles que la réparation automobile, la vente de véhicules et le service après vente ou des entreprises opérant dans d’autres secteurs et ayant des parcs automobiles importants. Le programme Mécanique automobile a été conçu suivant un cadre d’élaboration des programmes qui exige, notamment, la participation des milieux du travail et de l’éducation. Ce programme est défini par compétences, formulé en objectifs et standards. Conçu selon une approche qui tient compte de facteurs tels que les besoins de formation et la situation de travail, le programme servira de base à la définition des activités d'apprentissage et à leur évaluation. De plus, le programme rend possible l'application de l'approche programme. Le programme de CAP en Mécanique Automobile d’une durée totale de 1755 heures comprend une composante de formation spécifique dont la durée est de 1245 heures et une composante de formation générale d’une durée de 510 heures. Le programme est divisé en 25 modules dont la durée varie de 30 à 150 heures (multiple de 15). Le présent document comprend deux parties. La première partie présente une vue d'ensemble du programme. La seconde partie décrit les objectifs , les standards de la formation spécifique et générale et des aperçus sur les éléments de contenu.

Description générale du métier visé par le programme :


Vocabulaire Programme

Ensemble intégré d’activités d’apprentissage visant l’atteinte d’objectifs de formation en fonction de standards déterminés.


Compétence

Une compétence est un pouvoir d’agir, de réussir et de progresser qui permet de réaliser adéquatement des tâches ou des activités de travail et qui se fonde sur un ensemble organisé de savoirs (ce qui implique certaines connaissances, habiletés de divers domaines, perceptions, attitudes, etc.).


Objectif

L’objectif traduit la partie opérationnelle de la compétence à développer selon des exigences précises et en termes pratiques pour l’apprentissage, l’enseignement et l’évaluation. Ces objectifs sont définis en fonction 1- d’un comportement ou 2- d’une situation.


L’objectif traduit également des repères pour les apprentissages liés à l’atteinte de la compétence. Ces repères sont groupés en fonction des éléments de la compétence (objectif de comportement) ou des phases du plan de mise en situation (objectif de situation) de l’objectif opérationnel.


1. Objectif défini en fonction d’un comportement

L’objectif défini en fonction d’un comportement est relativement fermé et il décrit les actions et les résultats attendus de l’élève. Il comprend les composantes suivantes : L’énoncé de la compétence, qui résulte de l’analyse de la situation de travail, des buts généraux du programme et, dans certains cas, d’autres déterminants. Les éléments de la compétence, qui décrivent les éléments essentiels à la compréhension de la compétence elle-même, sous la forme de comportements particuliers. On y évoque les grandes étapes d’exécution d’une tâche ou les principales composantes de la compétence. Le contexte de réalisation, qui correspond à la situation de mise en œuvre de la compétence, à l’entrée sur le marché du travail. Le contexte ne vise pas à décrire la situation d’apprentissage ou d’évaluation. Les critères de performance définissent les exigences qui permettront de juger de l’atteinte de chacun des éléments de la compétence et, par voie de conséquence, de la compétence elle-même. Ils sont fondés sur les exigences au seuil d’entrée sur le marché du travail. Toutefois, ces critères de performance ne sont pas l’instrument d’évaluation mais servent plutôt de référence à la production de celui-ci. Chaque élément de la compétence appelle au moins un critère de performance. Parfois, on inclut des critères généraux de performance qui, sans être associés à un élément spécifique, décrivent des exigences liées à l’accomplissement d’une tâche ou d’une activité et donnent des indications sur le niveau de performance recherché ou sur la qualité globale du produit ou du service. Ils sont alors rattachés à l’ensemble ou à plusieurs éléments de la compétence. L’évaluation des apprentissages porte sur les résultats attendus.


2. Objectif défini en fonction d’une situation

L’objectif défini en fonction d’une situation est relativement ouvert et il décrit les phases d’une situation éducative dans laquelle se trouve l’élève. Les produits et les résultats varient selon les personnes. L’objectif défini en fonction d’une situation comprend les cinq composantes suivantes : L’énoncé de la compétence, qui résulte de l’analyse de la situation de travail, des buts généraux du programme et, dans certains cas, d’autres éléments. Les éléments de la compétence, qui mettent en évidence les éléments essentiels de la compétence et permettent une meilleure compréhension de celle-ci quant à l’intention poursuivie. Le plan de mise en situation, qui décrit, dans ses grandes lignes, la situation éducative dans laquelle on place l’élève pour lui permettre d’acquérir la compétence visée. Il comporte habituellement trois phases d’apprentissage telles

- une phase d’information;
- une phase de réalisation;
- une phase de synthèse.

Les conditions d’encadrement, qui définissent les balises à respecter et les moyens à mettre en place, de façon à rendre possible les apprentissages et à avoir les mêmes conditions partout. Elles peuvent comprendre des principes d’action ou des modalités particulières. Les critères de participation, qui décrivent les exigences de participation que l’élève doit respecter pendant l’apprentissage. Ils portent sur la façon d’agir et non sur des résultats à obtenir en fonction de la compétence visée. Des critères de participation sont généralement présentés pour chacune des phases du plan de mise en situation. L’évaluation porte sur la participation de l’élève aux activités proposées selon le plan de mise en situation.


Standard

Niveau de performance considéré comme le seuil à partir duquel on reconnaît qu’un objectif est atteint.


Module

Le module est une unité constitutive ou composante d’un programme d’études comprenant un objectif prescriptif et les savoirs liés à la compétence qui sont des repères présentés à titre indicatif.


Activités d’apprentissage

Pour la composante de formation spécifique à un programme d’études techniques, il s’agit des cours (laboratoires, ateliers, séminaires, stages ou autres activités pédagogiques) destinés à assurer l’atteinte des objectifs et des standards visés.


Buts du programme

Le programme de CAP – Mécanique Automobile prépare à l’exercice du métier d’ouvrier qualifié mécanicien automobile.

Le mécanicien automobile assiste le réparateur de véhicules automobiles dans la réalisation des tâches liées à la réparation du moteur thermique et des organes mécaniques. La personne exerçant cette fonction est chargée de réaliser les travaux liés au diagnostic préliminaire, d’exécuter des travaux de maintenance préventive et curative sur le moteur thermique et ses annexes (circuit de charge, circuit démarrage, allumage, carburation, injection essence et diésel,..) et sur les organes (transmission, freinage, suspension, direction, pneumatique,..) . L’ouvrier qualifié en mécanique automobile travaille en général au sein de petites et moyennes entreprises. Ces entreprises opèrent dans des activités telles que la réparation automobile, la vente de véhicules et le service après vente ou des entreprises opérant dans d’autres secteurs et ayant des parcs automobiles importants. La composante de formation spécifique du programme vise à :
- rendre la personne compétente dans l’exercice de sa profession, c’est-à-dire à lui permettre, en obtenant les résultats exigés dès l’entrée sur le marché du travail, de remplir les rôles, d’exercer les fonctions et d’exécuter les tâches et les activités propres à la profession;
- favoriser l’intégration de la personne à la vie professionnelle, notamment par la connaissance du marché du travail en général et du contexte particulier de la profession choisie;
- favoriser l’évolution de la personne et l’approfondissement des savoirs professionnels;
- favoriser la mobilité professionnelle de la personne en lui permettant, entre autres choses, de se donner des moyens pour gérer sa carrière.


Liste des compétences visées par le programme


Compétences particulières

• Se situer au regard du métier et de la démarche de formation.
• Effectuer les travaux de démontage et de remontage d’un moteur à combustion interne
• Effectuer les travaux de révision d’un moteur à combustion interne
• Effectuer la réparation des circuits d’alimentation (carburant)
• Effectuer la réparation d’un circuit d’allumage
• Effectuer la réparation d’un circuit de refroidissement d’un moteur à combustion interne
• Effectuer la réparation de la suspension.
• Effectuer la réparation des freins.
• Effectuer la réparation de la direction
• Effectuer la réparation des trains avant et arrière
• Effectuer la réparation de la transmission
• Effectuer la réparation des circuits électriques d’un véhicule (circuit de charge, de démarrage,
• d’éclairage et signalisation,..)
• Effectuer des opérations d’entretien.
• S’intégrer au milieu de travail.


Compétences générales

• Prévenir les atteintes à la santé et à la sécurité au travail.
• Effectuer des travaux d’atelier.
• Interpréter des schémas et des dessins.
• Communiquer en milieu de travail.
• Appliquer des notions de mathématiques
• Appliquer des notions de physique
• Appliquer des notions d’Arabe
• Appliquer des notions de français
• Appliquer des notions d’informatique
• Appliquer des notions d’entrepreneuriat et de recherche d’emploi